Le CALME : l’art de la maîtrise de soi, de la discipline et de la concentration

La vie moderne est caractérisée par des distractions incessantes : les klaxons de voiture, de la musique partout, des alarmes de téléphone portable, les notifications des réseaux sociaux…

Nos vies personnelles comme professionnelles sont un tourbillon de problèmes à résoudre, des sollicitations auxquelles nous devons répondre dans l’urgence.

Nous finissons nos journées épuisés, pour recommencer exactement de la même manière le lendemain. Nous nous sentons surstimulés, surchargés de travail et seuls.

Impossible de s’arrêter et de prendre un moment pour réfléchir…

L’étendu du problème est moderne, mais sa racine est bien ancrée dans l’histoire. Apaiser l’agitation et cultiver le calme, comprendre nos émotions et écouter notre esprit, ont toujours été des défis difficiles pour les hommes et les femmes de toutes les époques.

Comme l’a dit Blaise Pascal au 17ème siècle : « tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre ».

Découvrez comment vous pouvez retrouver le calme dans votre tête, votre corps et votre esprit.

Réussir à garder son calme permet de rester ancré alors que tout bouge autour de soi, d’agir sans frénésie, d’ignorer le bruit extérieur et intérieur pour finalement écouter l’essentiel. Dans toutes les religions et philosophies, cette paix intérieure, ce calme, est identifié comme la clé pour des performances d’excellence et pour une vie heureuse.

Dans son livre « Le calme est la clé », Ryan Holiday explique que le calme possède une longue liste de bienfaits, comme penser clairement, gérer ses émotions, gérer les situations tendues, cultiver des bonnes habitudes, et se sentir épanouis.

Il partage aussi comment chacun de nous possède cette force depuis la naissance, même si cela peut être extrêmement difficile d’y rester connectés. Il souhaite nous montrer comment découvrir et utiliser le calme que nous possédons, sur les 3 plans essentiels : notre intellect, notre esprit et notre corps.

Avant de commencer, je vous invite à m’aider à faire grandir cette belle communauté de Mind Parachutes en mettant un like à cette vidéo et en laissant un commentaire. En contrepartie, j’ai décidé de ne pas interrompre la vidéo par des publicités. L’objectif est d’arriver à 2000 likes pour cette vidéo !!! 

Si vous souhaitez vous améliorer, dans votre vie pro et perso, abonnez-vous à Mind Parachutes et activez les notifications. Chaque semaine, vous découvrirez en quelques minutes l’essentiel des meilleurs livres de développement personnel. 

Téléchargez gratuitement la Mind Carte de cette vidéo en format pdf, et de toutes les vidéos précédentes, en vous inscrivant sur le site internet mindparachutes.com via le lien en haut à droite de la vidéo.

Le domaine de l’intellect

La première responsabilité d’un leader, devant des situations complexes, est de ne pas suivre l’instinct ou se fixer sur la première impression. Il doit prendre le temps de construire une vision claire de l’ensemble et réfléchir aux possibles conséquences de toutes les options disponibles, avant de prendre une décision, même (voir surtout) quand il y a urgence à décider.

Si ce n’est pas le leader qui prend du recul et qui réfléchit jusqu’au bout, personne d’autre le fera.

Une citation que JF Kennedy aimait beaucoup à propos de la stratégie était : « Gardez vos forces, si possible. Et dans tous les cas, gardez votre sang-froid. Ayez une patience illimitée. Ne coincez jamais un adversaire, et aidez-le toujours à sauver la face. Mettez-vous à sa place, afin de voir les choses à travers ses yeux. Évitez l’arrogance – rien n’est aussi aveuglant. »

Même si cela n’est pas toujours facile, il est indispensable d’apprendre à cultiver le calme mental pour traverser avec succès les difficultés que nous allons rencontrer dans notre vie.

Garder la tête froide dans les situations difficiles nécessite de la pratique dans quelques aspects qui sont à la portée de tout le monde, mais que presque tout le monde néglige.

  • Rester présent : rester vraiment connecté à l’instant présent, à ce qui se passe autour de nous, qui à l’apparence consiste à ne rien faire, est en réalité une des choses les plus difficiles à faire. Nous essayons constamment d’y échapper, par une suite inconsciente de pensées, d’actions, de souvenirs, d’inquiétudes. C’est ce qui font les meilleurs athlètes au pic de leur performance : ils sont complétement là, eux-mêmes, dans le moment présent.
  • Limiter les stimuli : comme l’a dit Herbert Simon, une richesse d’informations crée une pauvreté d’attention. Pour rester actifs et concentrés sur ce qui est vraiment important, nous devons être très sélectifs quant aux informations que nous laissons entrer dans notre cerveau. Nous consacrons beaucoup de temps et d’énergie mentale à l’actualité, aux réunions, à des informations non essentielles juste pour montrer que « nous sommes au courant de tout ». Tous ces stimuli ne sont souvent que du bruit, et nous devons apprendre à les filtrer.
  • Tenir un journal : la liste des grands personnages de l’histoire qui tenait un journal est très longue et variée. Si à la fin de notre journée nous prenons l’habitude de passer en revue notre comportement et nos choix, en pesant le pour et le contre, automatiquement nous allons essayer de faire mieux au début de chaque nouvelle journée. Au bout d’un certain temps, des meilleurs résultats seront la conséquence naturelle de cette habitude.
  • Cultiver le silence : apprendre la discipline de rester en silence nous donne l’opportunité d’écouter vraiment ce que les autres ont à nous dire, et d’identifier plus clairement les opportunités quand elles se présentent. Rester en silence n’implique pas obligatoirement l’absence totale de sons ou l’immobilité. Il suffit d’arrêter de contribuer au bruit, même pendant des courtes périodes, pour entendre enfin ce que le monde essaie de nous dire, ou ce que nous essayons de nous dire nous-mêmes.
  • Trouver la confiance, éviter l’égo : Si nous donnons trop de place à notre égo, nous sommes incapables d’apprendre de nos erreurs, simplement parce qu’il nous fait croire de ne jamais en faire. Tout aussi nocive est la « syndrome de l’imposteur », l’anxiété constante qui nous fait croire que nous ne sommes pas qualifiés pour notre travail, et que nous sommes sur le point d’être démasqués. Mieux que ces extrêmes il y a la confiance réfléchie, objective, basée sur une bonne connaissance de soi et de ses propres points forts.

Le domaine de l’esprit

Un mental calme et focalisé ne va pas durer longtemps si nos émotions sont en feu ou si notre esprit est vide.Impossible de voir l’essentiel dans le monde si nous sommes aveugles à ce qui se passe en nous. 

Des éléments essentiels à une vie épanouie sont des relations harmonieuses et constructives avec les autres, des émotions maîtrisées, et la contribution à améliorer le monde.

Si notre vie est uniquement centrée sur nous-même, notre esprit sera à la fois vide et agité.

Au début, nous pouvons avoir l’impression que nos émotions et nos pulsions sont comme un animal sauvage et impossible à contenir. Mais avec conscience et persévérance, nous pouvons apprendre à les maîtriser.

La clé de notre bonheur ou malheur, de notre contentement ou mécontentement, de notre tranquillité ou notre perturbation se trouve dans notre esprit. Le travail est moins cérébral et plus spirituel, il se situe au niveau du cœur, et non pas de la tête.

Ce travail est ce qui nous permet de nous tenir à l’écart des désirs néfastes comme l’envie et la jalousie, de développer une boussole morale robuste et fiable, de cultiver des relations constructives et l’amour dans notre vie, de ressentir de la gratitude et de l’appréciation dans ce qui nous entoure.

  • Choisir la vertu : Mener une vie vertueuse vaut la peine en soi. Etre constamment à la merci des tentations et douter de ses décisions à cause de l’absence d’un code moral est épuisant. La vie n’a pas de sens pour ceux qui croient que leurs choix n’ont pas de sens non plus. Au contraire, la personne qui connaît ses valeurs et cultive des vertus comme la générosité, la modestie, l’honnêteté, le courage, la bienveillance, le pardon, le calme, possède une puissance d’esprit dans laquelle elle peut puiser face à des situations ou à des choix difficiles.
  • Faire attention à la convoitise : chacun de nous est attiré par le désir de possession, par la soif de pouvoir et de domination. Impossible de garder la paix d’esprit tant que l’on est emportés par ces désirs sans limites, desquels nous sommes prisonniers. Une bonne question à se poser quand nous sommes attiré par un fort désire est celle mise au point par Épicure : Que va-t-il m’arriver si j’obtiens ce que je veux ?  Comment vais-je me sentir après ?
  • En avoir assez : apprendre à se satisfaire de la personne que l’on est et du travail que l’on fait, se tenir à l’écart des désirs incessants et de l’insécurité poussés par la comparaison, permet de retrouver la paix d’esprit. La recherche constante de nouvelles réalisations n’apportera jamais le soulagement et le bonheur que nous cherchons. Nous devons trouver l’équilibre subtil entre l’envie d’explorer et de nous améliorer, qui nous permettent de viser l’excellence, et le sentiment que nous n’avons pas besoin d’avoir plus pour être heureux. Lao Tzu a dis : « Quand vous réalisez que rien ne manque, le monde entier vous appartient ».
  • Cultiver ses relations : Sénèque disait qu’n bien n’est agréable que si on le partage. Il n’est pas simple de créer des bonnes relations. Elles nécessitent de temps, elles nous rendent vulnérables et nous font souffrir parfois. Mais sans elles, nous ne sommes rien. Ces relations prennent plusieurs formes : parent ou enfant, partenaire, ami, mentor. Elles exigent que nous soyons vertueux, présents, empathiques, généreux. Une vie sans relations, axée uniquement sur la réussite et l’accomplissement, non seulement est précaire et fragile : elle est surtout vide et dénuée de sens.

Le domaine du corps

Comme disaient les romains : « Mens sana in corpore sano », un esprit sain dans un corps sain. Notre corps est l’épine dorsale qui soutient notre intellect et notre esprit. Cultiver des habitudes qui nous permettent de prendre soin de notre santé et de notre bien être physique, d’avoir toujours l’énergie pour notre travail et nos projets, sont essentiels pour mettre à profit la qualité de nos pensées et nos émotions et atteindre des résultats de qualité.

Cela passe par le fait de garder du temps pour soi, pour bouger, pour pratiquer des loisirs, pour se reposer. Dans un monde qui nous invite à courir toujours plus vite, nous devons apprendre à donner la juste importance à ces activités qui portent du bien être à notre corps. Il faut de la discipline et du travail pour calmer notre corps, comme c’est le cas pour l’esprit et l’intellect.

  • Se promener : le philosophe Kierkegaard disait que la vie est un chemin que nous devons parcourir en marchant. D’après lui, la marche et le mouvement permettent de purifier et libérer l’esprit. Beaucoup de personnes remarquables, comme Charles Darwin, Martin Luther King ou Steve Jobs, avaient intégré de longs moments de promenades dans leur quotidien. Il ne s’agit pas d’un mouvement frénétique, de bruler de calories, d’augmenter le rythme cardiaque. : il s’agit d’un exercice lent, répétitif, automatique, ritualisé. Il permet de vider l’esprit, de se détacher de ses pensées, de remarquer et apprécier la beauté qui nous entoure.
  • Développer une routine : vous pourriez penser que répéter une certaine routine un jour après l’autre soit monotone, ennuyeux. En réalité, avoir une bonne routine est une source de confort et de stabilité, elle représente une fondation solide sur laquelle poser un travail stimulant et épanouissant. Dans un mode imprévisible, avoir des habitudes quotidiennes solides est une condition nécessaire à l’excellence. Leur régularité et répétition créent une expérience profonde et significative, elles permettent d’atteindre un état d’esprit plus profond.
  • Se débarrasser de ses affaires : si nous ne faisons pas attention, nous risquons de tomber esclaves de nos possessions matérielles. Pas besoin de nous débarrasser de toutes nos possessions, mais il est importante de s’interroger régulièrement sur les choses que nous avons, la raison pour laquelle nous les possédons, et sur la possibilité de nous en passer.  En effet, ce n’est pas tellement la possession qui est le problème, mais la dépendance. Si une personne peut réduire ses besoins à zéro, elle est vraiment libre : on ne peut rien lui enlever, rien peut l’atteindre ».
  • Dormir : tous les grands athlètes savent que pour atteindre des performances d’excellence, le repos est tout aussi important que l’entraînement. Tant que nous considérons le sommeil comme un luxe, dormir suffisamment est la première activité qui pâtit les moments de charge et de stress. En se faisant, nous privilégions la gestion de l’urgent et des crises à court terme par rapport au succès à long terme de notre carrière ou notre entreprise. Le manque de sommeil augmente la répétition des pensées négatives, et a le même effet sur nos performances intellectuelles que la consommation d’alcool. Bien dormir est indispensable pour recharger les batteries, et avoir l’énergie nécessaire pour bien faire notre travail.

Voilà, vous connaissez désormais les pratiques que vous pouvez cultiver pour retrouver et renforcer le calme dans le domaine de l’intellect, de l’esprit et du corps, selon les conseils de Ryan Holiday dans son livre « Le calme est la clé ».

Nous pouvons apprendre à penser rationnellement et clairement, à trouver un sens spirituel à notre existence, à prendre soin de notre corps. Cela nous permet de retrouver la maîtrise de notre vie même quand le monde autour de nous bouge de plus en plus vite.

Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à voir la vidéo dédiée au livre « Le minimalisme » de Gwyneth Snow, ou encore celle dédiée au livre « Faire moins » de Kate Northrup.

A très vite pour des nouvelles idées !!


VOUS VOULEZ GARDER LA SYNTHÈSE EN IMAGE DE CHAQUE VIDÉO ?

Inscrivez-vous et téléchargez toutes les Mind Cartes !!!

Avec votre inscription vous pourrez télécharger gratuitement la mind carte de toutes les vidéos Mind Parachutes, et vous serez notifié de la publication de chaque nouvelle vidéo.

 

* champ obligatoire
 

Utilisation de vos données : votre adresse mail sera utilisée pour vous informer des nouveaux contenus et vidéos publiés par Mind Parachutes, et de services ou produits de développement personnel. En cliquant ci-dessus pour vous abonner, vous confirmez votre accord à la politique d’utilisation des données sur ce site (cliquez ici pour plus de détail). Vos informations ne seront jamais cedées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire à tout mement en cliquant sur le lien situé à la fin de tout e-mail de Mind Parachutes.